• Voix et Parole

    La voix est le support acoustique de la parole. Elle est produite par l’air expiré des poumons, mis en vibration au niveau du larynx et « articulé » dans le conduit vocal grâce à l’action des résonateurs supraglottiques. C’est là que les voyelles se différencient et que les consonnes se réalisent; c’est là que la voix se transforme en parole. Dans la communication verbale, la voix est souvent considérée comme le support ou encore la sonorisation de la pensée. Voix et parole utilisent le même canal. Mais la parole s’adresse à la raison, la voix à la sensibilité. « L’intonation du langage parlé, c’est la promenade de la pensée guidée par l’affectivité » comme l’a joliment écrit Hélène Trocmé. La voix est étudiée et présentée de bien des façons. Je vais l’aborder à travers 4 centres d’intérêt:

    La physiologie de la voix. Problème habituellement traité en Phonétique: la source vocale, le timbre, etc;
    L’attractivité de la voix. Elle exerce une puissance considérable dans la communication humaine: objet de séduction, de pouvoir, d’influence: la voix des grands orateurs, celles de la publicité, de la radio…
    L’entretien de la voix. Quels conseils prodiguer afin de bien la poser et la projeter et éviter toute dysphonie pouvant guetter tout professionnel de la voix: prof, acteur, journaliste, chanteur, politicien…
    La voix en action : la parole. Son fonctionnement dans la communication, les interactions…

  • Enseigner l’oral grâce au numérique

    Le Café pédagogique propose un dossier très intéressant relatif à des activités orales à mener en classe. Voici le texte de présentation. « Dans notre système éducatif, graphocentriste, l’écrit dicte sa loi : l’oral y est réduit à la participation ou à des modalités d’évaluation (récitation, exposé, examen final). Peut-on imaginer que l’oral devienne enfin une réelle pratique de classe en tant qu’objet et modalité d’apprentissage ?

  • Apprentissage d’une L2 et réseaux sociaux

    Les réseaux sociaux peuvent-ils contribuer à l’apprentissage des langues étrangères (L2) à l’époque où le web fondé sur le partage et la collaboration

    met à disposition une gamme de services et d’outils gratuits très diversifiés, souvent astucieux, dont l’utilisation est de plus en plus intuitive
    abolit l’espace et le temps, rendant facile la communication tant entre deux individus qu’à l’intérieur d’un groupe.

  • Pratiquer l’oral à distance en langue étrangère

    De plus en plus de gens cherchent à s’entretenir à l’oral avec des correspondants étrangers afin d’améliorer leurs connaissances linguistiques et/ou culturelles pour des raisons professionnelles ou personnelles.

    Les conditions sont aujourd’hui réunies qui favorisent les échanges langagiers en langue étrangère (L2) entre personnes se trouvant dans différents lieux géographiques. Le développement spectaculaire de technologies en libre accès sur le web, simples à mettre en œuvre, combinant le son et l’image, permet l’instauration d’interactions orales pouvant se pratiquer en temps réel et en face à face.

Pin It on Pinterest