La consonne /R/ en fle

La consonne /R/ est redoutable et redoutée en phonétique du fle. Elle est source d’erreurs, paraissant insurmontables, pour une majorité d’apprenants étrangers. Elle peut provoquer de la gêne pour diverses raisons; cette consonne est connotée socialement, psychologiquement et culturellement. Et on ne peut pas lui échapper; /R/ est omniprésent en français oral. Sa fréquence d’apparition est la plus élevée de toutes les consonnes.

Cet article se compose de deux grandes parties. Tout d’abord, un essai de clarification: qu’est-ce que cette consonne aujourd’hui, comment la décrire, quelle réalisation semble être la « norme », que faire des variantes souvent présentes dans la littérature phonétique?.. Dans un deuxième temps, j’exposerai les procédés de correction destinés à mettre graduellement ce son en place. Ce n’est pas le plus difficile à faire acquérir aux apprenants en fle mais il faut respecter un certain ordre de présentation.

(suite…)

Les voyelles nasales en fle

Les nasales, pourquoi tant de [ɛn]? Parce que ces voyelles constituent une source de difficultés récurrentes en FLE. Elles posent de sérieux problèmes à la plupart des apprenants. La correction de ces sons est longue, exigeante et impliquante. Elle est très technique. Elle n’est pas toujours couronnée de succès. Beaucoup d’apprenants ayant une excellente connaissance du français et une bonne prononciation sont souvent trahis par leur façon de prononcer les voyelles nasales. Dans cet article, je vais envisager les erreurs les plus fréquentes, en poser le diagnostic, et commenter les procédés de remédiation suggérés. Toujours en vertu du principe selon lequel le professeur doit savoir précisément ce qu’il fait quand il applique une technique corrective. Ceci est d’autant plus nécessaire que le travail de correction demande un investissement certain de la part de l’enseignant. Il est très physique. La gestualité facilitante joue un rôle majeur. Le corps est sollicité de façon visible.

(suite…)

La phonétique, vilain petit canard de la didactique

Qualifier la phonétique de vilain petit canard de la didactique peut sembler incongru. Mais cette image est liée à la représentation que l’on se fait de cette discipline. Certains l’estiment nécessaire mais butent contre des difficultés: méthodes correctives surannées, matériel pédagogique ne se renouvelant pas, énormes difficultés dans l’amélioration la prononciation des élèves… D’autres ne voient pas l’intérêt de travailler les aspects phonétiques de la langue étudiée: perte de temps, d’énergie, c’est à l’apprenant de décider…

Cet article est une mise au point sur la situation de la phonétique corrective et de l’enseignement de la prononciation appliqués au FLE en 2014. On peut aboutir à un constat double. Si l’on est pessimiste, les raisons ne manquent pas pour incriminer cette matière et pointer le manque de résultats souvent observés. Mais l’on peut aussi avoir une vision plus optimiste et considérer que la phonétique corrective apporte un plus aux apprenants comme aux enseignants. (suite…)

Pin It on Pinterest