Acquisition et apprentissage de la matière phonique

Rédigé par Michel Billières le

Rencontre avec des collègues linguistes spécialistes de l’acquisition des langues et se demandant s’il est possible d’améliorer la perception/production de la matière sonore quand on apprend une langue étrangère.

A propos de l’acquisition

J’ai déjà abordé cette question dans un article récent du Blog. Je vous y renvoie en cliquant ici. 
L’acquisition est un phénomène naturel. Tout individu acquiert naturellement, sans aucun effort apparent sa langue maternelle grâce aux interactions avec l’entourage. Il n’y a aucun exemple d’un enfant qui aurait refusé d’apprendre sa langue maternelle, pas plus qu’on ne connaît d’individu parlant une langue autre que celle pratiquée par le milieu socio-culturel dans lequel il a grandi. 
Les grandes étapes de l’acquisition sont rappelées dans la figure ci-dessous:

Chronologie de l'acquisition du langage entre 0 et 3 ans
Chronologie de l’acquisition du langage entre 0 et 3 ans

Je rappelle ce schéma des étapes de l’acquisition car il me permet un angle d’attaque intéressant pour l’exposé fait devant mes collègues. Je rappelle que, dès la fin du 12ème mois, la surdité phonologique débute chez tout enfant: 

  • il a acquis les rythmes et intonations de base de sa L1;
  • il réalise exclusivement les voyelles de sa L1;
  • il produit des syllabes comprenant des consonnes de sa langue maternelle.

Ceci revient à dire que les locuteurs d’une même langue perçoivent et catégorisent les sons d’une façon identique. C’est un phénomène culturel. Et les membres d’autres communautés linguistiques peuvent avoir d’autres sensations subjectives des sonorités parolières de leur idiome et, partant, les catégoriser de manière très différentes. 
Chaque langue-culture crée et évolue dans un paysage sonore original. 

A propos de l’apprentissage

Dès lors, il est facile d’aborder la question de l’apprentissage d’une langue étrangère. Un bref rappel diachronique met en évidence que l’approche articulatoire a traversé tout le XX siècle.  La méthode verbo-tonale a fait son apparition dans la Pédagogie des Langues dès le tout début des années 60 avec les méthodes SGAV -structuro-globales audio-visuelles-
Le diaporama ci dessous reprend les grandes lignes d’une présentation qui ne surprendra pas les habitués du Blog. 


Avatar

Samir ABDELHAMID · 30 décembre 2018 à 15 h 05 min

Je partage pleinement votre vision.
Je suis, en ce moment, entrain de monter un laboratoire de phonétique pour améliorer les productions langagières des nos apprenants qui subissent de plein fouet l’emprise de langue maternelle sur l’acquisition des langues étrangères da

    Michel Billières

    Michel Billières · 2 janvier 2019 à 16 h 00 min

    Voici qui est fort intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This