Voyelles en contact en français

Deux voyelles en contact forment un hiatus, sorte de cacophonie soit-disant, pouvant être désagréable à l’oreille ou plus ou moins difficile à articuler car il faut garder la bouche ouverte. On lit ça et là que le français, reposant sur l’alternance consonnes-voyelles, aurait tendance à éviter les hiatus. Qu’en est-il exactement?

Hors de mon ouïe, hiatus!

Le hiatus est donc un groupe de deux voyelles contiguës appartenant à deux syllabes différentes: aorte, haïssable, pays, néant… Les langues usent de différents procédés pour éviter les hiatus:

  •  épenthèse de phonèmes non vocaliques comme les glissantes: crier /kʁije/, avouer /avwe/, nuage /nɥaʒ/;
  • réduction de la 1ère voyelle en un élément non vocalique: nuage peut être prononcé /nyaʒ/ mais également /nɥaʒ/;
  • contraction: il y a peut /ilia/ être rendu par /ilija/ ou même /ja/: y a du monde.

D’où la petite mise au point dans cet article. Dans lequel nous verrons également que le non alignement phonie-graphie est omniprésent: deux voyelles successives écrites ne correspondent pas forcément à deux voyelles successives prononcées. Ce qui constitue une source de difficultés pour un apprenant de fle.

1er cas: 2 voyelles écrites mais une seule voyelle prononcée.

Chacune des voyelles orales du français peut être représentée par des graphies doubles voire même triples: août, faim, jeu, eu, veau, paon, jockey; de l’eau, chérie, meeting…

2ème cas: 2 voyelles écrites correspondent à 2 voyelles prononcées.

Les conditions d’apparition sont rassemblées dans le tableau en infra. Pour un élève étranger, il n’est toujours pas aisé de percevoir qu’il s’agit de 2 voyelles successives.

2 voyelles écrites = 2 voyelles prononcées

3ème cas: 2 voyelles écrites dont la première est graphiée  i, y, ou, u

Elles correspondent soit à

  • 1 consonne + 1 voyelle prononcée
  • 2 voyelles prononcées, successives ou non.

Il convient de se rappeler que les 3 glissantes /j/, /w/ et /ɥ/ se comportent fonctionnellement comme des consonnes. Ce qui est explicité dans cet article. Là où cela se complique, c’est que ces sons sont représentés par des lettres-voyelles dans la graphie. Ce qui engendre un risque de confusion ou d’incompréhension.

attention aux liquides /ʁ/ et /l/ quand elles forment groupe avec consonne précédente dans la même syllabe. Soit C + /ʁ/ et C + /l/. Dans ce cas, elles correspondent à voyelle prononcée + voyelle Des exemples sont donnés dans le tableau suivant. Remarquons que, à l’écrit, rien n’indique la différence entre :

un quartier

/œ̃⎜ kaʁ⎜ tje/

la liquide /ʁ/est à la joncture syllabique ⇒ 3 syllabes prononcées

un plâtrier

/œ̃ ⎜pla ⎜ tʁi ⎜je/

La liquide /ʁ/ forme groupe avec la consonne précédente dans la même syllabe ⇒ 4 syllabes prononcées

des graphies représentant des lettres voyelles à l'écrit

Pour rédiger cet article, je me suis inspiré en grande partie du livre essentiel de François Wioland

que tout prof, formateur de formateurs ou étudiant de fle s’intéressant à la Phonétique se doit d’avoir lu. Et de conserver sur sa table de chevet!

Pin It on Pinterest

Share This