Stage de phonétique corrective à Toulouse en juillet 2016

Un stage de phonétique corrective par la méthode verbo-tonale -MVT- aura lieu à Toulouse du 18 au 23 juillet 2016. Entièrement orienté vers des pratiques réelles, il s’adresse à des enseignants, formateurs et étudiants déjà initiés ou pratiquant la MVT.

Contenu et esprit de la formation.

Ce stage d’une durée d’environ 35 h sur une semaine est la continuité de celui qui s’était déroulé à Padoue en août dernier.

Il est destiné exclusivement aux enseignants ayant déjà suivi un séminaire intensif de sensibilisation à la méthodologie verbo-tonale en formation initiale ou continuée.

Objectifs généraux.

Ce stage de méthodologie a pour but de parfaire la qualification professionnelle des enseignants de langue en phonétique corrective par la méthodologie verbo-tonale.

Il vise à former à terme des praticiens rompus au travail phonétique par le système verbo-tonal et capables d’inscrire leur action dans le cadre d’une conduite pédagogique souple, cohérente et motivée.

Objectifs spécifiques.

Il s’agit de développer chez l’enseignant :

  • le savoir-faire technique nécessaire à la maîtrise active des différentes étapes du travail phonétique par la méthodologie verbo-tonale: le décel des erreurs, l’établissement des diagnostics étiologiques et l‘application concrète des dispositifs de remédiation.
  • un savoir-être, un savoir-faire méthodologique éclairé et diversifié qui lui permet de prendre en charge, gérer, entretenir et évaluer la prononciation des apprenants en intégrant le travail phonétique dans une pratique globale de la langue orale et écrite conçue dans la multiplicité de ses composantes linguistiques et communicatives.

Ce stage de perfectionnement se veut également un espace de rencontres et d’échanges entre enseignants néophytes désireux de parfaire leur formation pédagogique et de praticiens accomplis qui, à un moment donné de leur cursus professionnel, éprouvent le besoin de mener une réflexion sur leur pratique et revisiter la méthodologie verbo-tonale à la lumière de l’expérience acquise sur le terrain.

Organisation et contenu.

Séminaire 1: La méthodologie verbo-tonale. Fondements théoriques et méthodologiques (7 heures) Pietro Intravaia.

Objet:

Rappel et consolidation de l’assise théorique et méthodologique du système verbo-tonal, remise à niveau et renforcement théorique des pré-requis de phonétique perceptuelle, des outils du diagnostic et des procédés particuliers de correction phonétique par la méthodologie verbo-tonale.

Contenu:

Présentation semi-magistrale des unités d’enseignement suivantes: l’importance de la prononciation, de la perception auditive et du travail phonétique; les fonctions linguistiques et pédagogiques des éléments prosodiques et corporels; l’étiologie approfondie de l’erreur phonétique; les présupposés théoriques, les origines et la définition opératoire de la méthodologie verbo- tonale appliquée au travail phonétique dans la classe de langue; les outils de base du diagnostic de l’erreur : la caractérisation du prosodisme et du phonétisme de la langue enseignée, les notions élémentaires de phonétique acoustique nécessaires à la présentation du trapèze vocalique suivant des critères acoustico-articulatoires, la présentation du tableau des consonnes suivant la tension décroissante et l’inventaire des principales lois de phonétique positionnelle et combinatoire; les procédés particuliers de correction de l’erreur phonétique et des éléments rythmico-mélodiques, illustrés par un florilège d’exemples audio et vidéos extraits de la plupart des systèmes d’erreurs les plus représentatifs des étrangers apprenant la langue étrangère ou par l’observation de quelques ateliers de correction in vivo avec des apprenants étrangers.

Séminaire 2 : Pratique verbo-tonale (26 heures) Magali Boureux, Michel Billières,  Pietro Intravaia.

Objet :

Ce séminaire est essentiellement orienté vers la formation technique du praticien verbo-tonaliste. Il vise à développer un savoir-faire artisanal permettant à l’enseignant d’appliquer simultanément l’ensemble des procédures de remédiation tout en gérant sur le long terme la compétence audio-phonatoire et rythmico-mélodique en concomitance avec l’ensemble des micro-compétences linguistiques et communicatives. Concrètement, il s’agit de maîtriser, sur le plan à la fois notionnel et pratique, toutes les étapes du dispositif de remédiation et développer la performance pédagogique de l’enseignant, en affinant son habileté à intervenir dans les productions de l’apprenant par nuancements des modèles segmentaux et suprasegmentaux et par le recours à la macro-motricité.

Contenu :

Exercices, travaux pratiques, ateliers dirigés et séances plénières:

  1.  travail sur les éléments rythmico-mélodiques et corporels, à son propre niveau d’abord, avec les élèves ensuite ;
  2. exercices de discrimination auditive : reconnaissance et localisation de l’erreur et de l’optimale corrective sur le trapèze vocalique ou sur l’axe consonantique de la tension ou du point d’articulation ;
  3. exercices de production des optimales correctives moyennant un entraînement préalable au nuancement des timbres vocaliques ou aux différents degrés de tension des consonnes ;
  4. pratiques simulées à partir de modèles préenregistrés permettant à l’enseignant de parcourir en différé toutes les étapes du processus de correction: établissement du diagnostic étiologique et hiérarchisation des erreurs, prescription et administration d’un dispositif de remédiation optimal pour la correction simultanée de plusieurs paramètres;
  5. ateliers dirigés de correction phonétique (individuels et en sous-groupes) avec des apprenants de FLE animés en direct par les enseignants et démonstrations rectificatrices du verbo-tonaliste;
  6. élaboration de matériel didactique et de fiches pédagogiques sur les systèmes d’erreurs.

Parallèlement, les activités pratiques ci-dessus sont renforcées par

  1. des bilans quotidiens de mise en commun destinés à « faire le point » sur l’évolution individuelle de l’enseignant et du groupe;
  2. des séances d’animation et d’élargissement sur des questionnements d’ordre méthodologique tels que, par exemple: quelles erreurs corriger? Quelle norme? Quelle progression? Quand corriger? Quelle articulation entre la compétence audio-phonatoire et l’ensemble des autres compétences linguistiques et communicatives…?
  3. des exposés théoriques « pour aller plus loin » sur de sujets au choix se situant plus en amont de la pratique de classe tels que, par exemple:

Corps, prosodie et communication.

Du crible phonologique au crible dialectique.

Pratique verbo-tonale et nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Encadrement du stage.

Michel Billières

Professeur à l’université Toulouse Jean-Jaurès

Ancien responsable du Master professionnel Apprentissage/didactique du Français Langue étrangère et seconde. Ancien directeur du Laboratoire de Neuropsycholinguistique Jacques Lordat. Membre de l’URI Octogone EA 4156.

Magali Boureux

Professeur à L’École Supérieure pour Médiateurs Linguistiques SSML CIELS de Padoue. Responsable de la communication de l’Alliance Française de Padoue. Responsable de formations et formatrice en phonétique corrective par la méthode verbo-tonale.

Pietro Intravaia

Professeur honoraire de l’Université de Mons- Hainaut. Ancien directeur des stages de spécialisation en didactique des langues et en phonétique corrective par la méthode verbo-tonale de l’UMH. Actuellement chargé d’enseignement de phonétique appliquée à l’Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage de l’UMH.

Lieu de la formation.

Le stage se déroule dans les locaux de l’Institut Catholique de Toulouse -ICT- Établissement Privé d’Enseignement Supérieur et de Recherche, association reconnue d’utilité publique.

Le locaux de l’ICT sont abrités dans de superbes bâtiments situés dans l’hyper-centre de Toulouse au 31, rue de la Fonderie BP 7012 – 31068 Toulouse Cedex 7

Organisation du stage.

Elle est assurée à l’ICT par

Bozena Billerey

Vice-Rectrice chargée de la Vie Universitaire, Maître de conférences, membre de l’équipe de recherche « Cultures, Herméneutique et Transmissions » (qui fait partie de l’Unité de recherche CERES « Cultures, Ethique, Religions et Société ») à l’Institut Catholique de Toulouse.

Annie Despatureaux

Directrice de l’IULCF (Institut Universitaire de Langue et Culture Françaises), responsable des Relations Internationales de l’Institut Catholique de Toulouse, enseignante de FLE.

Certification.

Les participants recevront un certificat décerné par l’Institut Universitaire de Langue et Culture Françaises de l’Institut Catholique de Toulouse. Cette certification donnera droit à 3 crédits ECTS.

Inscription: conditions, modalités.

Les droits d’inscription pour le stage comprenant le déjeuner au restaurant universitaire de l’ICT (à l’exception du samedi)
sont de 380 euros.

L’inscription se déroule en deux étapes :

☞ Etape 1  Vous devez adresser votre demande de participation au stage accompagnée de la Fiche de préinscription ci-jointe à l’adresse courriel verbotonale@gmail.com

Cette adresse correspond au contact du Blog Au son du fle.

Éventuellement, vous pouvez remplir la fiche de préinscription à la main, la scanner et la joindre en document attaché à votre courriel.

Vous êtes avisés de l’acceptation de votre dossier. Il est alors transmis aux services administratifs de l’ICT qui enclenchent la 2ème étape.

☞ Etape 2 Le correspondant de l’ICT vous contacte. C’est la personne qui gérera toute la partie logistique : inscription, logement…

Précisions importantes:

  1. Le nombre de participants est limité. Au reçu de la Fiche de préinscription, les candidats seront informés de leur inscription dans la liste des participants ou dans la liste d’attente
  2. Les participants doivent s’acquitter du montant des droits d’inscription sur le compte bancaire de ICT avant le 1er juin 2015. L’IBAN sera communiqué par courriel par les services de l’ICT au moment de la préinscription (2ème étape, voir plus haut) . La confirmation de participation sera effective dès la réception des droits d’inscription.
  3.  Clôture des préinscriptions: 29 avril 2016

Les inscriptions reçues après cette date ne seront acceptées que dans la mesure des places disponibles.

Hébergement.

L’hébergement est assuré par les services de l’ICT. Plusieurs possibilités vous seront offertes :

  • Chambres individuelles à l’ICT : 34 euros la nuit ou un forfait de 137 euros la semaine. Petit déjeuner possible du lundi au vendredi à 3,20.
  • Chambres doubles à l’ICT : 42,50 la nuit ou un forfait de 211 euros la semaine. Petit déjeuner possible du lundi au vendredi à 3,20.
  • Hôtel Père Léon (Place de l’Esquirol) avec les tarifs suivants (qui peuvent changer en fonction de la période de la réservation) :

495 euros la semaine pour une chambre triple

460 euros pour la chambre double

375 pour la chambre simple

Le petit déjeuner n’est pas compris. Le prix s’élève à 9,50 euros.

 

Liens utiles.

Page Facebook

P. Intravaia

ICT

La page web arrive bientôt!

Office de tourisme

sans oublier le mot-dièse #mvtfle qui permet de suivre tous les événements liés aux stages sur Twitter.

Partenaires du stage.

Deux institutions qui ont grandement contribué à la réussite du stage de Padoue:

Pour tout renseignement complémentaire, adressez-vous à
verbotonale@gmail.com

à l'attention des étourdi(e)s

quand vous vous apprêtez à vous inscrire

et vous préparez à vous rendre sur verbotonale@gmail.com

n’oubliez pas de joindre la fiche de préinscription à votre courriel!

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Bonjour Michel,
    J’ai bien lu les prérequis mais pensez-vous qu’il soit possible d’arriver au « niveau » nécessaire pour participer à ce stage en étudiant seul d’ici là ? Je viens tout juste de rentrer en France et serais bien évidemment très intéressé mais je n’ai aucune formation en la matière.
    En vous souhaitant une bonne journée !
    Frédéric

    Publié le 9 décembre 2015 à 10:01
    • Michel Billières

      Bonjour Frédéric. Il ne s’agit en aucun cas d’un stage d’initiation. Les participants doivent tous être au fait des tenants et aboutissants de la MVT. Certains n’ont pas forcément beaucoup de pratique mais tous connaissent peu ou prou les 2 axes de correction, plu ou moins bien les tableaux de référence, etc. Je sais que vous êtes intéressé et motivé par la MVT. Suffisamment en tout cas pour vous « mettre à jour » mais il faudra le faire avant de venir goûter aux joies du cassoulet (avec un petit Gaillac que je vous dis pas). Je suis à votre disposition pour + d’infos, conseils, etc. Très cordialement, Michel

      Publié le 9 décembre 2015 à 18:18
  2. Marina DA COSTA

    OUIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!! Présente !!!!!!!!!! J’en fais de la pub !!!!!! ENFIN !!!!!!!!

    Publié le 9 décembre 2015 à 17:41
    • Michel Billières

      Diantre! Diagnostic: T+
      Un contentement qui fait plaisir, « Banzaï! » comme on dit en occitan!

      Publié le 9 décembre 2015 à 18:19
  3. Anne Noelle Bailly

    Bonjour monsieur Billières,
    je rejoins les préoccupations dudit Fred. L’inscription semble plutôt très incertaine pour nous, étudiants en Master 1 ADFLES, puisque nous n’avons pratiquement aucune expérience en la matière. Pouvons-nous vraiment nourrir quelques espoirs?
    (J’ai, ceci dit, envoyé ma fiche de pré-inscription…)
    Bien à vous,
    Anne Noelle Bailly

    Publié le 11 décembre 2015 à 11:03
    • Michel Billières

      Au contraire, vous constituez le public concerné par ce stage. Vous avez déjà une connaissance de la MVT entre les cours niveau licence et ceux de cette année en master 1. Il y aura les « ateliers sauvages » en février prochain. Vous me verrez pratiquer in vivo mais pourrez aussi vous faire la main. En d’autres termes, vous savez ce qu’est la MVT, manquez d’assurance et/ou de pratique. Le stage est précisément destiné à vous plonger dans le bain par des pratiques intensives avec des apprenants de fle. Je vous garantis qu’en fin de semaine vous serez opérationnelle. Ensuite, vous devrez naturellement développer et entretenir votre savoir-faire. Rdv en juillet!

      Publié le 11 décembre 2015 à 16:10
  4. Lina Ahlqvist

    Bonjour Michel,

    J’ai obtenu une maîtrise FLE sous votre direction en 2003, et depuis quelques années je travaille comme formatrice linguistique dans des Ateliers Sociolinguistiques. Cette année j’ai obtenu un poste en tant que responsable pédagogique dans une association qui mène une Action Collective d’Insertion axée sur l’apprentissage du français à un public de migrants. En ce moment je cherche à perfectionner mes méthodes en matière de correction phonétique et je suis tombée sur votre site. Je suis très motivée pour participer au stage proposé au mois de Juillet, mais il est vrai que cela fait des années que je n’ai pas suivi de formation en MVT. J’ai toujours essayé de m’inspirer de l’enseignement que vous m’aviez transmis. Or, je suis loin d’être experte en la matière. Croyez-vous que (si je reprends mes livres et que je révise d’ici le stage) je puisse y participer quand-même?
    Cordialement,
    Lina Ahlqvist

    Publié le 21 janvier 2016 à 14:28
    • Michel Billières

      La réponse est oui. Vous connaissez les principes de base de la MVT, il suffit de se remettre quelques tableaux et principes de correction en tête et vous serez mûre pour passer aux pratiques réelles qui commencent dès le 1er jour.

      Publié le 24 janvier 2016 à 10:15
      • Marie-Liesse Kimmel

        Bonjour,
        J’ai un master FLE et ai suivi un stage MVT à Padoue en juillet 2014. Je n’ai pu m’inscrire au stage de perfectionnement cette année ; j’espère qu’il y en aura un autre l’année prochaine 😉 à Toulouse (suis dans le Tarn) !

        Publié le 12 juillet 2016 à 17:09
        • Michel Billières

          Bonjour,
          le stage débute demain à Toulouse, il y en aura certainement d’autres, tenez-vous au courant en visitant régulièrement le blog. Merci de votre intérêt pour les formations dispensées par Pietro, Magali et moi.

          Publié le 17 juillet 2016 à 14:51
  5. rima

    bonsoir,
    je suis enseignante de la lague française en Algerie , j’ai un master specialité phonetique phonologie, puis -je faire le stage? rima

    • Michel Billières

      Bonjour,
      Attention, ce stage s’adresse à des personnes ayant déjà une connaissance de la verbotonale, soit de par leur cursus soit en tant qu’enseignants la pratiquant et désireux de s’améliorer. Ce n’est donc pas un stage d’initiation, on ne revient pas sur les bases sinon pour rappel.