Table ronde sur la phonétique en didactique du fle

Très intéressante contribution publiée en ligne il y a quelques semaines.

Cette table ronde s’est tenue dans le cadre de journées d’étude à l’université de Venise en avril 2016. Quatre intervenantes, spécialistes de l’oral et de la didactique de l’oral, ont été invitées à interagir autour des trois compétences traditionnelles de compréhension, production et médiation – et sur leur évaluation, essayant de voir comment l’enseignement peut tirer profit des avancées de la recherche dans la description de la langue orale. Pour chaque axe, un certain nombre de questions leur ont été soumises au préalable et orientent donc les réponses apportées au cours des échanges.

 

 

Modérateur : Marie-Christine Jamet
Università di Venezia

Lorraine Baqué
Université autonome de Barcelone

Elisabeth Guimbretière
Université Paris-VII-Diderot

Magali Boureux
Università degli Studi di Padova

Isabelle Racine
Université de Genève

Axe 1. La compétence réceptive 

Quelle place lui accorder ? Sur quel type de variations du français ? Comment l’entraîner ? Que privilégier : entraînement à reconnaître les sons, les intonations, etc. avec des exercices spécifiques ? Quel rôle peut avoir l’Intercompréhension ?

Axe 2. La compétence de production

a) Quel modèle donner ? Comment prendre en compte la variation et  la diversité de la prononciation et des intonations en fonction des genres discursifs de l’oral ?

b) Quelles méthodologies d’enseignement proposer : verbo-tonale, exercices isolés ou activités en contexte ?

c) Quelles techniques de correction et de remédiation utiliser (importance de la prise de conscience de la façon de prononcer comme en orthophonie, répétitions, gestuelle, etc…) ?

Axe 3. L’interaction.

Quelles ressources ? (en particulier sur les plateformes d’échanges en e-tandem, ou autres…, etc. et dans ce cas, comment exercer le contrôle ?)

Axe 4. L’évaluation.

Comment la maîtrise phonétique se répartirait-elle sur les niveaux du cadre ? Quelles limites accorder à l’accent « étranger » ?

C’est formidablement intéressant. A lire sans tarder!

Pin It on Pinterest

Share This