L’article de rentrée du Blog est traditionnellement consacré au compte-rendu du stage international de phonétique fle par la méthode verbo-tonale qui avait lieu à Padoue avant la crise sanitaire. Il s’est déroulé par visioconférence pour la deuxième année consécutive. Et a tenu toutes ses promesses.

L'organisation du stage

a entièrement été assurée par Magali Boureux qui a diffusé les différentes lettres d’informations, procédé à l’inscription des stagiaires, mis l’emploi du temps au point et a recruté l’ensemble des personnes étrangères qui ont courageusement accepté de jouer le rôle d’apprenants lord des pratiques authentiques en direct. Le tout sans la moindre fausse note. Chapeau!

Le stage de Perfectionnement 1

Il s’adresse à des personnes ayant déjà une formation en MVT et s’est tenu du 16 au 20 août. Il a réuni 22 professeurs en provenance de plusieurs pays: France, Belgique, Espagne, Russie, Thaïlande, Mexique, Italie. Cela fait beaucoup de monde. Mais Magali a eu l’idée un peu folle cette année de proposer un stage pour l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Il s’ensuit une organisation particulière en deux groupes

  • le groupe de l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, qui démarre à 6 heures du matin;
  • le groupe du matin qui commence à 10h.

Les deux groupes partagent un temps en commun à partir de 10h pour la conférence du matin. La pause déjeuner permet également à ceux qui le souhaitent de manger ensemble et d’échanger. Les deux groupes lient connaissance très rapidement.

L'organisation des activités

Elle est identique matin et soir.

Les stagiaires sont divisés en sous-groupes (Gr) travaillant séparément dans des salles virtuelles: 2 sous-groupes le matin, 3 l’après-midi, Charlotte nous rejoignant dès 10h.

Les simulations consistent en des activités où le formateur et les stagiaires s’entraînent au décel, au diagnostic et à la remédiation des erreurs phonétiques. Le professeur a recours à différentes animations:

  • il joue le rôle d’un élève étranger en imitant (plus ou moins bien) un accent et en ne réalisant qu’une seule product(ion erronée au début (il faut être gentil tout de même);
  • il utilise des enregistrement audio-visuels authentiques de personnes étrangères s’exprimant en français;
  • il emploie des documents audio.

Les stagiaires prennent immédiatement conscience de la difficulté d’entendre les erreurs. Soit ils ne les perçoivent pas, soit ils entendent mal. Ils peuvent ne pas être d’accord entre eux. Tout ceci est normal et est explicité lors du bilan quotidien. Qui est essentiel. Les stagiaires sont encouragés à exprimer leur ressenti, à poser les questions qui les taraudent. C’est un moment d’échange et de mise en commun importants pour le groupe.

Les pratiques consistent à travailler en direct avec des étrangers acceptant de jouer les élèves. Stagiaires et « cobayes » ne se connaissent pas. Cela n’a jamais posé problème. Plusieurs nationalités nous ont rendu visite: Espagne, Colombie, Russie, Chine, Japon, Thaïlande, Brésil, Syrie, UK. Certains sont revenus à plusieurs reprises. Les pratiques constituent naturellement le coeur du stage. L’éclatement en sous-groupes garantit à chaque stagiaire de passer plusieurs fois au cours de chaque créneau horaire. A lui de se débrouiller, le maître de stage demeurant en retrait et n’intervenant qu’en cas de blocage.

 

 

Le stage de perfectionnement 2

Il a lieu du 23 au 26 août et concerne des personnes ayant déjà une pratique rodée de la MVT. On retrouve des anciens des stages précédents, certains nous rendant visite pour la 3ème fois. Besoin d’une piqûre de rappel ainsi que d’échanger avec les pairs et les maîtres de stage. C’est toujours un plaisir de se retrouver.

L’après-midi, on retrouve les mêmes activités que dans le stage de perfectionnement 1. A ceci près que les simulations sont nettement plus exigeantes. Les stagiaires doivent réagir à la complexité que pose tout énoncé produit par une personnes ayant des difficultés de prononciation en français: plusieurs erreurs réalisées, à laquelle faut-il accorder la priorité et pourquoi, les différentes procédures de remédiation possibles que le stagiaire doit naturellement « sonoriser », jusqu’où aller tout en évitant l’acharnement… Les pratiques sont également plus poussées dans le détail, certains stagiaires invitant leurs propres élèves à participer.

Le matin, les stagiaires sont invités à créer du matériel pédagogique original. C’est une nouveauté dans le stage et cela correspond à une nécessité. Le professeur doit être créatif et s’adapter à la réalité ainsi qu’aux aux besoins de son groupe-classe. Il utilise un matériel personnalisé plus attractif et performant que celui des manuels.

Nous avons beaucoup travaillé sur la création de dialogues avec version logatomique de type da da da. Ce qui a suscité maintes interrogations. D’abord, la reproduction correcte des logatomes par les stagiaires. Ensuite, à quel moment les introduire? Faut-il demander aux élèves de les répéter? Les stagiaires pouvaient tester leurs propositions l’après-midi lors des pratiques. Ils ont pu constater la puissance des logatomes permettant de faire produire instantanément le rythme et le mouvement mélodique. Et leur intérêt quand on travaille sur les intonations expressives (on parle plutôt de prosodie émotionnelle actuellement).

Le bilan du stage

Un certain nombre d’enseignements est à retirer de ces quelques jours intensifs.

La conduite de la formation en visioconférence ne pose aucun problème majeur. Les participants se voient, peuvent échanger, le partage de documents apparaissant à l’écran est facile et rapide. 

On peut regretter les très rares cas où les participants disposent d’une connection lente. Ce qui se traduit par une image déformée et qui parfois se fige, ou encore par un son défaillant, chose inadmissible dans un stage de phonétique!

Le travail en collaboration est rendu très efficace grâce à la répartition en sous-groupes dans des salles virtuelles entre lesquelles les maîtres de stage circulent de manière fluide. 

Dans chaque salle existe la possibilité d’activer le partage d’écran en cas de besoin. Les stagiaires ont la possibilité de partager leurs productions et d’en discuter entre eux.

Lors des pratiques, certains « élèves  » se connectent via leur téléphone portable. C’est à déconseiller, il vaut mieux utiliser un ordinateur pour ce genre d’activités. Et disposer d’un micro convenable.

Le stage de perfectionnement 1 a permis à certains stagiaires d’affermir leurs pratiques et de réellement prendre confiance. Ils ont désormais toutes les cartes en main pour devenir des praticiens efficaces. Le tout étant de ne pas craindre de se jeter à l’eau.  😉

Le stage de perfectionnement 2 a permis à des praticiens confirmés de se voir administrer une dose de rappel (c’est à la mode) et de confronter leur expérience avec celle de leurs collègues. D’ores et déjà, certains sont d’excellents spécialistes de la MVT.

Photo de Artem Beliaikin provenant de Pexels

les imagettes proviennent de https://2.flexiple.com/scale/multi-color-illustrations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.