Phonétique et débutants, comment s’y prendre

Rédigé par Michel Billières le

Avec des débutants, il est plus facile d’aborder immédiatement la remédiation d’erreurs portant sur le rythme et l’intonation plutôt que de se lancer dans celle des voyelles et des consonnes qui demandent une expertise plus fine de la part de l’enseignant. Une vidéo de Geneviève Briet, très pédagogique et fort bien illustrée par de nombreux exemples .

Un document vidéo à consulter sans faute

Cette formation en ligne est animée par Geneviève Briet, Premier maître de langues, Institut des langues vivantes, Université Catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique). Geneviève Briet est l’une des co-auteurs du manuel La prononciation en classe dont le blog s’était fait l’écho dans cet article.

C’est une excellente spécialiste de phonétique corrective du fle, alliant avec bonheur une pratique pédagogique experte servie par des connaissances théoriques très sûres.

Dans la vidéo ci-dessous, G. Briet propose de commencer un travail phonétique avec des débutants en s’appuyant prioritairement sur le rythme et l’intonation du français. Ses explications sont très claires, les exemples donnés très parlants. De petits questionnaires en ligne émaillent la démonstration, qui permettent aux personnes visionnant le document de tester leurs connaissances en direct et de ne pas risquer de perdre le fil du propos de l’auteur.

Voici un apport de nature à encourager les professeurs de fle qui n’osent pas trop se lancer dans le travail délicat et parsemé de pièges sournois que constitue l’enseignement de la prononciation en fle.

« Priorité à la prosodie »

C’est une antienne du blog, vous pouvez y lire cette phrase dans de nombreux articles ou l’entendre dans plusieurs vidéos. La primauté du rythme et de l’intonation sur les voyelles et les consonnes constitue un élément fondamental de la méthode verbo-tonale d’intégration phonétique.

G. Briet a très bien mis en valeur l’intérêt de ce que je serais tenté d’appeler ce facilitateur prosodique dans l’appréhension de l’univers sonore de la L2 par des débutants.

Une chose évidente: les profs qui démarrent en correction phonétique du fle sont plutôt attirés par la correction des éléments segmentaux – certainement très souvent valorisés durant leur formation -. Et ils ne songent pas à s’appuyer sur les éléments prosodiques afin de faciliter le travail phonétique de leurs élèves en

☛ perception: un découpage de l’énoncé en mots phonétiques successifs -accompagné d’un geste de la main traçant les contours mélodiques dans l’espace, ou proposant un comptage des syllabes dans certains cas – assure une plus grande aisance dans leur appréhension. Et il est plus facile d’entrer à l’intérieur de l’un de ces mots phonétiques afin de corriger un segment particulièrement mal perçu;

☛ production: l’élève s’appuie sur l’exemple plurisémiotique donné par l’enseignant; il répète en reprenant le geste. Ce faisant il suit la courbe mélodique et marque la syllabe accentuée au bon endroit. C’est tout bénéfice car l’enveloppe parolière de la L2 est respectée. Et la correction des segments en est facilitée.

Et ceci me donne l’opportunité de rappeler combien la prosodie -le rythme et l’intonation- est essentielle dans la découverte de l’univers sonore de la L2:

  • à l’oral, toute la langue est contenue dans la prosodie qui en fédère les différents sous-systèmes en interaction: phonologique, morphologique, lexical, syntaxique, sémantique…
  • en perception, la prosodie est la première chose perçue. En L1, les opérations de décodage sont activées automatiquement: compréhension linguistique et interprétation. Il en est tout autrement en L2 si l’écoutant n’a pas encore atteint un certain niveau d’autonomie. Autant l’entrainer dès le début à acquérir de bonnes habitudes d’écoute: repérage des saillances rythmiques, entrainement sur des contours mélodiques caractéristiques de la langue-cible… A terme, cela lui procurera un accès au sens plus rapide et moins entaché de risques d’erreurs;
  • en production, le bon respect du rythme peut donner l’illusion d’une certaine maîtrise de la langue.
L'organisation de la matière sonore d'une langue
L'organisation de la matière sonore d'une langue

Précision utile: cette vidéo a été réalisée dans les cadre des Rencontres virtuelles FLE, formation gratuite en ligne proposée par les Editions Maison des Langues

Je vous invite à visiter le site de cet éditeur en cliquant sur l’image ci-dessous. Vous allez y trouver une foule de choses passionnantes pour tout (futur) prof de fle!

Crédit Photo by Claudia Mañas on Unsplash


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This