La multiplicité des accents en français

Rédigé par Michel Billières le

La langue n’est pas un système monolithique. Dans ses usages quotidiens, elle reflète une très grande variété de réalisations se manifestant de diverses façons, dont la manière de prononcer. Ces diversités au sein d’une même communauté linguistique sont dues à des raisons multiples: influence des parlers régionaux, état de l’évolution du système phonologique pouvant différer selon les régions, appartenance sociale. Et tout le monde a un accent. Ce mot étant défini par Le Robert comme « l’ensemble des caractères phonétiques distinctifs d’une communauté linguistique considérés comme un écart par rapport à la norme (dans une langue donnée) ». Définition qui interpelle un enseignant de fle: il y aurait donc une norme de prononciation, quelle est-elle, faut-il s’y référer dans les cours? Questions légitimes, mais la réponse n’est pas donnée comme nous l’allons voir.

Cet article est le 1er consacré à la question de savoir quelle prononciation faut/faudrait-il  (éventuellement) enseigner. Il se compose de deux moments:

  • le premier temps se rapporte à la diversité des accents en français qui dépassent le territoire hexagonal pour concerner l’ensemble de la francophonie. Ce qui est rappelé dans le document ci-dessous;
  • la deuxième partie évoque quelques questions pédagogiques qu’un professeur de fle s’est déjà posé ou se pose à propos de l’enseignement de la prononciation qui pourrait se faire à partir d’un modèle… Lequel est…

Les accents multiples du monde francophone.

Le français est parlé dans plusieurs régions du monde par des gens qui sont des experts linguistiques naturels. Un (ou des) accent de référence peut-il être retenu ou émerger au sein de cette myriade de manières différentes de prononcer notre langue? A partir de quels critères? Car, dès qu’on se risque à évoquer la question de l’accent les esprits s’échauffent et le ton peut rapidement monter. Très rares sont les personnes parvenant à demeurer indifférentes. Ce que le document suivant s’attache à rappeler brièvement. Il propose en même temps des sources permettant d’entendre différents accents français régionaux  en différents points du globe mais aussi en divers endroits de l’Hexagone (url en fin d’article, à consulter si les liens ne s’affichent pas, ce peut être le cas avec certains terminaux mobiles).

Questionnement pédagogique à propos de l’accent.

Un certain nombre de questions se posent en matière d’enseignement de la prononciation. Nous allons en évoquer quelques unes. L’ensemble constituant une sorte de toile de fond quant à l’attitude et aux représentations des professeurs.

Est-il nécessaire de consacrer un temps et une énergie considérables à tenter de faire assimiler aux apprenants une prononciation correcte (et ça veut dire quoi correcte?)?

Est-il nécessaire d’intervenir? Un apprenant qui conserve un accent étranger fait au fond partie de la grande majorité de ceux qui parlent une L2. Tant qu’il parvient à se faire comprendre et à comprendre, tout va bien.

En tant que prof, suis-je compétent phonétiquement ou encore suis-je un exemple à suivre?

  • je suis moi-même étranger et sais pertinemment que ma prononciation est défaillante dans la langue que j’enseigne. Je ne vais tout de même pas transmettre mes propres erreurs;
  • je suis francophone mais mon accent est très éloigné de celui (et pas de ceux) qui constitue pour moi la référence et se situe en France;
  • je suis Français mais dépositaire d’une prononciation « trahissant » mon origine géographique. Rien à voir avec l’accent édulcoré des méthodes. Mais d’où diantre viennent-ils, celles et ceux qui enregistrent les dialogues? Qui plus est, j’ai parfois droit à des questions provenant de débutants quasi-complets Pourquoi vous ne prononcez pas comme dans l’enregistrement? Et je leur réponds quoi?

Je joue le jeu et me renseigne. Il doit bien y avoir un modèle de prononciation du français (celui des enregistrements?). Si certains élèves s’en moquent éperdument, d’autres au contraire sont soucieux d’acquérir une prononciation aussi bonne que possible. Au moins, en tant que prof, il me faut connaître ce modèle (forcément) normatif pour répondre à leurs questions. Et puis je me sentirai mieux armé, du moins sur le plan théorique.

J’entreprends des recherches sur le modèle de prononciation en français. Je compulse ouvrages et manuels de phonétique recommandés dans les bibliographies. Le plus souvent, ils traitent des voyelles et consonnes du français sans écrire un mot du modèle qu’ils décrivent. Et dont je soupçonne bien qu’il constitue une sorte de norme. Il arrive parfois qu’il soit simplement nommé: dans la préface, en note de bas de page, au détour d’une phrase, mais sans commentaire excessif. Au terme de ma quête, je suis en possession d’une liste qualifiant la prononciation dite de référence ou normative: français standard, français parisien qualifié parfois de cultivé, français standardisé, français tourangeau (parlé dans la région de Tours)… Les définitions sont soit

  • inexistantes;
  • très brèves;
  • imprécises et se chevauchant d’une référence à l’autre;
  • baroques: ainsi, le français de référence est qualifié de « prononciation plate sans aucune mélodie « . Garanti authentique -il est vrai que j’ai déniché ceci dans un hebdomadaire-.

 Je reviendrai sur ces différents termes dans une prochaine publication qui abordera de fait le problème de la norme… Laquelle ne peut être figée pour ce qui est de la prononciation et évolue constamment, contrairement à celle de l’orthographe qui est corsetée. L’oral et l’écrit n’évoluent pas de pair.

 Coq toulousainCoq toulousain:
le [kokoʁiko] le plus sexy de l’Hexagone

source image: Pixabay

Le document de cet article est accessible directement à l’adresse https://tackk.com/accents-francais

Il a été réalisé grâce au service en ligne Tackk.


Avatar

Fred - FLQ · 18 février 2015 à 11 h 23 min

Encore un grand merci pour cet article et vivement la suite !
Je ne sais pas si vous connaissez mais ce jeu est assez sympathique : http://www.cite-sciences.fr/au-programme/expos-temporaires/la-voix/jeux/jeu-2/index.php Peut-être sera-t-il pertinent dans le cadre de votre réflexion.
À très bientôt !

    Michel Billières

    Michel Billières · 19 février 2015 à 8 h 49 min

    Merci pour votre commentaire et pour votre indication de la carte des accents que je ne connaissais pas 🙂 A très bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à l'infolettre

afin de recevoir les nouveaux articles du blog

Bienvenue!

Pin It on Pinterest

Share This