Coucher de soleil sur la Côte basque

Exemple vidéo commenté de correction phonétique

Un exemple vidéo commenté de correction phonétique: comment le professeur guide l’apprenant pas-à-pas vers la production correcte d’un son qui avait été mal réalisé au départ.

Contexte ce cet exemple commenté

Cet enregistrement a été réalisé lors d’une séance de correction phonétique à laquelle participaient une dizaine d’étudiants de différentes nationalités. Dans un dialogue préparé par un enseignant, figurait la phrase qui vole un oeuf vole un boeuf. J’avais détourné cette phrase en fonction des difficultés plausibles de chaque apprenant. J’avais ainsi proposé à l’étudiante précédente, une Chilienne, qui vole un oeuf vole un zèbre, escomptant une difficulté pour produire [z], ce qui fut effectivement le cas.

Lorsque est arrivé le tour de Louise, étudiante vietnamienne, je lui ai demandé de répéter qui vole deux oeufs est un vilain monsieur. J’escomptais une production [møʃjø], cette erreur étant un classique. Mais la jeune fille a déjoué le piège tendu. Elle a par contre produit [døzjø] en non [døzø]. Sa connaissance du français étant excellente, il ne pouvait s’agir d’une confusion lexicale. Cette méprise phonétique est due à un excès de tension. De façon générale, les Vietnamiens éprouvent des difficultés à gérer les consonnes et semi-consonnes. du français.

Il a donc fallu « éponger » l’excès de tension pour ramener progressivement Louise vers le « bon » son. Vous voyez en direct comment le professeur procède

  • engagement corporel
  • gestualité facilitante
  • recours systématique au rythme et à l’intonation
  • contrôle – l’enseignent va jusqu’à provoquer à nouveau l’erreur sciemment, ce qui lui permet de confirmer son diagnostic.

Ce genre de travail pris sur le vif montre l’efficacité de la méthode verbo-tonale d’intégration phonétique. Rien n’est fait au hasard. Le professeur et l’apprenant s’adaptent mutuellement:

  • le professeur part de l’erreur de l’apprenant et le guide en permanence;
  • l’élève fait confiance au professeur et se laisse conduire.

N’oubliez pas d’activer le son au moyen du petit icone « haut parleur » en bas à droite de la vidéo.

La vidéo permet également de constater deux choses;

  • si le professeur est gestualisant, la jeune fille est très attentive mais demeure rigoureusement immobile. Ceci est peut-être dû à sa culture;
  • Louise prononce bien [døzø] mais en allongeant la durée de la syllabe [dø], ce qui donne [dø:zø]. Et déstructure le rythme du français. Tout en enlevant de la tension sur la syllabe terminale [zø], ce qui contribue à l’élimination du son parasite [j]. Je ne me suis pas rendu compte de cette espèce de « stratégie palliative » certainement inconsciente pendant le travail avec elle. J’en ai pris conscience en revoyant la vidéo.

4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ana O

    Merci, depuis mes premiers pas à l’Université, du Mirail alors, je suis une mordue de MVT. Maintenant en poste dans ma Colombie natale je passe par une obsédée.
    Je voudrais me faire un répertoire de phrases avec les difficultés que je sais sont les plus communes et avoir déjà réfléchi à l’avance au processus de correction. Mais si jamais vous avez des conseils pour ces phrases ça pourrait être une mine d’or.
    Merci!

    Publié le 19 septembre 2018 à 15:32
    • Michel Billières

      Bonjour à vous, l’obsédée de la mvt.
      Pour composer des phrases dites optimales, recensez les erreurs commises par vos élèves et construisez vos énoncés en tenant compte des différents ingrédients mis en avant par la méthode. Ce n’est pas si difficile que cela!

      Publié le 26 septembre 2018 à 15:26
  2. Christine Sabatier

    Merci Michel pour cet exemple de correction . C’est clair, efficace et probant. mais qui doute encore de l’efficacité de la MVT ?

    Publié le 23 septembre 2018 à 12:25
    • Michel Billières

      Il y a de la malveillance dans certains milieux et certains didacticiens glosent en mal de la verbo-tonale alors même qu’ils ignorent tout de la correction phonétique… Non, je ne donnerai pas de nom. Mais en règle générale la MVT jouit d’une réputation d’efficacité. Le drame, c’est que les formateurs de terrain sont très peu nombreux.

      Publié le 26 septembre 2018 à 15:29

Pin It on Pinterest

Share This