Correction phonétique pratique fle avec apprenantes asiatiques – vidéo

Rédigé par Michel Billières le

Démonstration en vidéo de phonétique pratique en fle en utilisant la méthode verbo-tonale avec des apprenants asiatiques (Chine et Vietnam).

Contexte de cette vidéo

Elle a été produite suite à quatre enregistrements qui ont eu lieu avec deux étudiantes inscrites en 2ème année de Master fle à l’université Toulouse Jean-Jaurès. Ces deux jeunes filles ont un niveau B2 certifié mais éprouvent quelques problèmes de prononciation. Au cours d’une conversation, nous sommes convenus de nous entrainer ensemble en filmant les séances. Un jeune homme chinois s’est joint à nous pour le denier enregistrement.

Le corpus utilisé

Il consiste en des phrases décontextualisées contenant plusieurs occurrences de sons posant véritablement problème à ces jeunes femmes qui ont beaucoup de mal à gérer les oppositions de tension entre les occlusives /p/ vs /b/, /t/ vs/ /d/, /k/ vs /g/ et plus encore quand elle sont actualisées dans une même séquence. L’opposition /ʃ/ vs /ʒ/ constitue également une difficulté redoutable, la réalisation consistant systématiquement en [ʃ].

Les phrases proposées sont constituées de plusieurs groupes rythmiques, le niveau linguistique des étudiantes ne posant aucun problème. Par contre, la rétention et la restitution de ces séquences constitue parfois une difficulté, leur mémoire immédiate n’ayant jamais été entrainée au niveau phonétique.

Observations sur cette vidéo

Elle vous donne l’opportunité d’observer l’échange entre le professeur et l’élève. L’enseignant part de l’erreur commise pour proposer un procédé de correction. Il s’adapte constamment en fonction des réponses de l’apprenant en ajustant le procédé utilisé ou en en proposant un autre. Travailler sur des occlusives que sont des sons momentanés demande davantage d’effort et de concentration que oeuvrer sur les constrictives qui sont des sons continus.

Vous remarquerez que le professeur favorise en premier un procédé portant sur la prosodie (mouvement intonatif, effet de rythme) associé à la gestualité dite facilitante. Ce n’est qu’ensuite qu’il recourt à d’autres techniques correctives qu’il enchaine en fonction des réponses des apprenants.

Les extraits vidéo où le professeur et l’étudiante chinoise sont de profil permettent d’apprécier cette gestuelle associée à la production vocale.

L’enseignant a systématiquement recours aux techniques dites

a) de la prononciation nuancée: pour les consonnes, travail sur l’axe de la tension avec, fréquemment, production de sons hypoarticulés

b) des entourages facilitants avec retour vers la syllabe-cible par paliers.

Les jeunes femmes demeurent immobiles pour des raisons culturelles. On peur toutefois remarquer que Bich Van, à gauche sur l’écran, « suit » parfois le mouvement intonatif soit par un déplacement de tête ou bien par motilité oculaire.

On entend une voix par moments. C’est celle de Bryan Casas qui a assisté aux séances d’enregistrement.

Bich Van et Bryan ont activement contribué aux deux Moocs de Phonétique produits par l’UT2J.


0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à l'infolettre

afin de recevoir les nouveaux articles du blog

Bienvenue!

Pin It on Pinterest

Share This