Formation initiale de formateurs en phonétique fle

Comment initier à la phonétique corrective du fle des formateurs étant sur le terrain mais n’ayant aucune expérience dans ce domaine tout en ressentant un besoin urgent car leurs apprenants sont absolument incompréhensibles dès qu’ils tentent de s’exprimer en français? Compte-rendu d’un stage de deux jours.

Le profil des formateurs.

Ce sont des personnes venant d’horizons très divers intervenant bénévolement dans diverses structures associatives implantées dans le département du Gard. Ils dispensent des cours quelques heures par semaine dans une salle mise gracieusement à disposition par la mairie de leur village, par exemple. Ces personnes font preuve d’un grand dévouement mais se trouvent fréquemment démunies: manque de moyens, de matériel, mais aussi manques en méthodologie de l’enseignement du français aux étrangers. Beaucoup de ces intervenants se forment empiriquement sur le terrain, souvent ils exercent -ou ont exercé- un métier sans rapport avec l’enseignement.

Ces formateurs ont la possibilité d’emprunter du matériel et de suivre des formations au Ceregard, le Centre de Ressources pour la maîtrise des savoirs de base implanté à Nîmes. Cette structure fédère en quelques sorte plusieurs associations en permettant à ces formateurs bénévoles de se rencontrer et de demander à suivre des formations en fonction des difficultés qu’ils rencontrent dans leurs pratiques.

Ils ont affaire à des publics essentiellement constitués d’arabophones, mais aussi d’Ukrainiens, de Tchétchènes, d’Afghans et de Somaliens. Une audience hétéroclite en situation d’échec linguistique, au processus d’acculturation non encore entamé. Comment les entraîner à l’oral alors qu’ils produisent des sons incompréhensibles? Comment les former à l’écrit? Les techniques font parfois cruellement défaut.

C’est dans ce contexte que le Ceregard m’a convié à animer une formation de 12 heures répartie sur deux mercredis à un mois d’intervalle.

Quelle formation dispenser?

Il convient d’intéresser les auditeurs à la problématique de l’enseignement de la prononciation.  En évitant des les effaroucher d’emblée par un démarrage trop technique. Pour ce faire, j’ai réalisé un diaporama permettant d’aborder sereinement un certain nombre de questions formant une toile de fond de la formation en même temps que des bases sont mises en place. Les questions traitées et le document d’appui sont à consulter dans cet article du blog. Ils ont été employés durant la 1ère journée de formation.

Lors de la 2ème journée, les techniques basiques de correction des sons du français ont été exposées. J’ai utilisé le diaporama suivant qui permet de « dépoussiérer » l’horrible Powerpoint sur le même sujet se trouvant sur Slideshare.

Ce diaporama contient deux liens pointant vers les tableaux réunis sur l’application en ligne Popplet. J’y ai eu recours en  raison de l’avantage procuré par la navigation rapide entre les divers documents, l’accès immédiat à d’autres pages contenant des sources complémentaires, etc.  J’ai présenté cette ressource ici.

Un bilan de cette formation est également à consulter sur le document suivant:

Prononcer convenablement le français

Avec un petit souvenir:

Une formation animée animée à Nîmes, eh.

Pin It on Pinterest

Share This