Sources ne manquant pas de ressources

Une sélection de sources de qualité tant pour trouver des idées de cours ainsi que du matériel multimédia exploitable. Mais aussi des sites encourageant la curiosité et permettant d’enrichir sa culture générale.

Le profil TIC, une superbe source canadienne.

Le profil TIC concerne les élèves du collégial au Canada. Mais il concerne une audience beaucoup plus large tant le site est extraordinairement bien fait. Tous les enseignants et étudiants, y compris dans le supérieur, tireront un réel profit des recommandations, explications et différentes pistes de recherches et d’organisation des contenus mises à leur disposition.

Pourquoi ce profil?

Les étudiants consultent fréquemment leur téléphone mobile afin de trouver une source quelconque. Ils sont confrontés à l’infobésité, ce déferlement permanent d’informations de natures diverses et d’intérêts très variables. Face à cette surabondance qui jamais ne tarit, il sont souvent désarmés: Il leur devient de plus en plus difficile voire parfois impossible  de séparer le bon grain de l’ivraie: reconnaître l’info utile, se débarrasser de sources inintéressantes, peu fiables, détecter des tentatives de désinformation, apprendre à exercer leur esprit critique et d’analyse en toute circonstance. En tant que prof, nous avons tous eu affaire au syndrome du copier-coller: un dossier rendu exclusivement à partir d’éléments recueillis sur internet et mis bout à bout, avec un « commentaire » minimaliste, une absence d’approfondissement, une incapacité à interpréter le contenu provoquant chez le lecteur impuissant à la fois irritation et découragement.

Le profil TIC a été mis en place afin de venir en aide aux acteurs de l’éducation, leur permettre de baliser leur parcours comme d’avoir des repères fiables assurant de nouvelles représentations saines des objets d’enseignement/apprentissage. Il vise à les rendre autonomes et responsables de leurs actions et de leur engagement.

Pour ce faire, je cède la parole aux rédacteurs du projet:

« Le Profil TIC des étudiants propose une démarche structurée d’apprentissage d’habiletés informationnelles, méthodologiques et technologiques. Il facilite les choix et les actions à poser lors de l’intégration des TIC dans la classe et il encourage une intégration réussie des TIC dans les programmes par la concertation autour d’un cadre de référence, le développement progressif et cohérent des habiletés TIC et la mise en place des conditions pédagogiques et organisationnelles.
Intégrer les habiletés du Profil TIC dans les cours, c’est pouvoir tirer profit de leur potentiel dans des contextes variés, pour travailler en équipe, réaliser des projets, exploiter l’information, résoudre des problèmes, acquérir des connaissances, réaliser des activités contextualisées, construire ainsi qu’actualiser son savoir, communiquer et se donner des méthodes de travail efficaces.

Développer les habiletés TIC, c’est :

  • assurer aux étudiants la maîtrise d’habiletés indispensables à la poursuite des études collégiales et universitaires;
  • répondre aux attentes et aux exigences des universités et du marché du travail et préparer à la société du numérique et à la vie citoyenne;
  • favoriser la réussite scolaire : il existe un lien de causalité entre la maîtrise d’habiletés informationnelles et la réussite scolaire (Mottet, 2014);
  • enseigner certaines habiletés au lieu de supposer que les étudiants les possèdent;
  • soutenir une pédagogie active, un moyen pour faire apprendre les étudiants dans l’action et en contexte, en soutien au développement des compétences disciplinaires ».

La philosophie du projet est décrite précisément:

Le Profil TIC des étudiants du collégial est un profil de sortie : il vise le développement graduel d’habiletés informationnelles, méthodologiques et technologiques tout au long des études collégiales et il favorise l’accompagnement jusqu’à ce que l’autonomie soit acquise. Comme il s’adresse à des cohortes de l’enseignement supérieur, le Profil TIC mise sur l’importance de planifier, de faire des choix et de développer l’autonomie. Il table également sur la rigueur, le professionnalisme, l’efficacité, la qualité, la complexité, la profondeur et l’éthique dans l’utilisation que les étudiants feront des technologies.

Le Profil TIC est centré sur les savoirs, le savoir-faire et le savoir-être :

  • Savoirs : connaissances technologiques générales et spécifiques;
  • Savoir-faire : réaliser des tâches à l’aide des technologies;
  • Savoir-être : comprendre les enjeux culturels, éthiques, légaux et sociaux liés à l’usage de l’information et des technologies et se conformer aux exigences éthiques et légales liées à cet usage – être responsable à l’ère du numérique.

L’organisation du profil TIC.

Qu’est-ce que ce profil, quelles en sont les caractéristiques?

C’est  un cadre de référence sur lequel les enseignants et les collèges peuvent s’appuyer pour soutenir la maîtrise d’habiletés informationnelles, méthodologiques et technologiques chez les étudiants.

Il présente les caractéristiques ci-après:

  • Il est composé de cinq habiletés. Chaque habileté se décline en objectifs, lesquels impliquent des tâches à réaliser. Il présente donc une structure à trois niveaux d’énoncés.
    Universel, il peut être adapté à tous les programmes et à tous les collèges
  • ll s’adresse à tous les étudiants, dont ceux qui sont en situation de handicap (augmentation de 143 % dans les collèges de 2009 à 2012) : sa logique s’apparente à celle de la « conception universelle de l’apprentissage » qui vise à permettre au plus grand nombre de développer des habiletés scolaires (Fichten, Barile et collab., 2013).
  • Il permet d’acquérir des habiletés technologiques qui favorisent la maîtrise d’habiletés de haut niveau, qu’elles soient informationnelles, méthodologiques ou cognitives.
  • Il donne de la souplesse aux enseignants de même qu’aux programmes quant au choix des applications logicielles et des environnements numériques à utiliser pour maîtriser une habileté.
  • Puisqu’il est indépendant des changements technologiques, sa pérennité est davantage assurée.

Les cinq habiletés du profil TIC.

Ces habiletés informationnelles, méthodologiques, cognitives et technologiques sont au nombre des cinq:

  1. rechercher l’information
  2. traiter l’information
  3. présenter l’information
  4. travailler en réseau
  5. exploiter les TIC de manière efficace et respnsable

Elles sont accessibles sur cette page. Elles sont également recensées dans un fichier pdf à consulter ici.

Les objectifs et tâches relatifs à une habileté donnée.

Cliquer sur le lien d’une des 5 habiletés permet d’afficher les objectifs qui lui sont rattachés et les tâches conduisant à leur réalisation.

Le Profil TIC se présente comme une structure à trois niveaux d’énoncés :

  • habiletés,
  • objectifs,
  • tâches.

La zone Profil TIC offre des ressources pour chacun des niveaux, ainsi que de la documentation qui permet de comprendre leur signification et le contexte possible de mise en oeuvre.

L’information est classée en fonction de cinq rubriques :

  1. Description: Énoncés généraux qui vulgarisent et expliquent l’énoncé. Aperçu global de la signification de l’habileté, de l’objectif ou de la tâche.
  2. Précisions: Informations complémentaires pour bien comprendre l’énoncé. Niveau de détail plus précis et explication plus élaborée pour aller plus loin
  3. Exigences, suggestions: Pistes concernant les attentes possibles envers les étudiants, qu’il s’agisse d’évaluation formative ou sommative ou simplement pour guider la planification pédagogique. Bien que ces suggestions s’apparentent à des critères de performance, les exigences proposées servent à guider les enseignants et les étudiants quant aux objectifs à atteindre et aux façons possibles d’y arriver.
  4. Outils potentiels: Portrait des catégories d’outils pertinents et suggestions d’applications logicielles pouvant être utilisées pour réaliser une tâche. Prendre note que nous nommons ici des exemples d’outils les plus connus, pour illustrer l’habileté, l’objectif ou la tâche et créer du sens pour les utilisateurs du Profil TIC. Il ne s’agit donc pas d’une liste exhaustive de tous les outils possibles et nous avons tenté d’assurer une certaine équité dans la variété des outils proposés (logiciels propriétaires vs logiciels libres, plateformes, appareils, etc.) Cette rubrique permet également de nommer des outils non technologiques qui sont utiles pour réaliser une tâche, atteindre un objectif ou développer une habileté.
  5. Dans la pratique: Exemples ou pistes de réflexion qui permettent de nuancer ou de contextualiser l’énoncé de manière universelle pour tous les programmes ou en guise de particularité ou d’exemple disciplinaire. Les précisions et les exemples soutiennent les acteurs sur le terrain pour opérationnaliser l’habileté, l’objectif ou la tâche.

L’outil est d’une richesse inouïe. Une référence et une aide incontournables pour les enseignants, étudiants et lycéens. Et un immense merci et bravo aux trois auteures: Huguette Dupont, Lorraine Ouelette et Nicole Perreault dont nous retrouvons les sources d’inspiration et la médiagraphie ici.

L’accès au profil TIC se fait par l’intermédiaire de ProfWeb, une formidable plateforme dédiée aux ressources numériques et aux pratiques pédagogiques inspirantes.

Sup-numérique.

Il s’agit d’un nouveau service national valorisant la production française de ressources pédagogiques numériques en soutien aux apprentissages. Plus de 300 000 ressources sont indexées à ce jour. Les publics visés sont les étudiants et enseignants ainsi que le grand public. Le moteur apporte une forte valorisation des productions universitaires dans l’ensemble des domaines de formation. Il contribue par son accès unique et interactif à une meilleure diffusion de la culture générale accessible compte tenu du caractère « ouvert » des ressources.

Le moteur de recherches donne accès à un catalogue constitué de nombreuses ressources de différentes origines. Ces documents sont mis à disposition par les Universités Thématiques Numériques, Canal U et des établissements d’enseignement supérieur.

L’objectif est de donner des résultats les plus proches des contextes d’apprentissage. Les modes de recherche combinent les interrogations sur mots clé, recherche textuelle par :

  • domaine de formation;
  • type de ressources;
  • niveau de formation.

Avant d’accéder à la ressource numérique, une nouvelle présentation de l’information est proposée et donne des précisions sur sa nature avec la mise en avant des informations connexes Les modalités de recherche présentent  la garantie de la meilleure adaptabilité aux besoins et aux attentes des différents publics.

Universcience.

« Décloisonner les savoirs, mettre la science en culture ».

Encore un portail splendide ouvrant sur des ressources de grande qualité. Universcience, qui regroupe le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie, a pour ambition de faire connaître et aimer les sciences d’aujourd’hui ainsi que de promouvoir la culture scientifique et technique. La mission de l’institution est d’accompagner chaque citoyen, quel que soit son âge et son niveau de connaissances, dans sa compréhension du monde, par un décryptage des grands principes scientifiques comme des avancées technologiques. Il s’agit ici de fournir des repères justes pour que chacun puisse être pleinement acteur et responsable de ses choix.
En veillant à susciter très tôt la passion des sciences et techniques, Universcience entend également faire de l’engagement des jeunes dans les carrières et filières scientifiques une priorité au service du dynamisme économique et de la cohésion sociale.
Cet objectif global de replacer les sciences et techniques au cœur de la culture et de notre société suppose également de s’adresser à de nouveaux publics, de prendre appui sur les usages liés à internet et d’utiliser pleinement les potentialités du numérique et de l’innovation pour développer de nouvelles approches, à la fois créatives et participatives.
De plus, s’appuyant sur son expertise et savoir-faire en région comme à l’international, Universcience s’attache à favoriser la mise en réseau des acteurs de la CSTI, d’accroître l’impact et la visibilité de la culture scientifique et technique notamment au sein des politiques publiques nationales et européennes.

Répertoire des méthodes de fle.

Il s’agit d’une mise à jour effectuée par Sol Inglada et diffusée par le CIEP en mai 2016.

Ce Répertoire des méthodes de français langue étrangère (FLE) recense les méthodes publiées depuis les dix dernières années par les maisons d’édition françaises spécialisées en FLE. Elles sont classées selon le public (enfant, adolescent et adulte) puis par ordre alphabétique de titre. A chaque titre est associé le niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui lui correspond (présentation synthétique des niveaux par compétences, p. 26-27). Les nouveautés parues en 2015 et en 2016 sont signalées par un (N). En annexe, on trouve trois index : titre, éditeurs et année de publication.

Ce répertoire a été conçu pour permettre aux enseignants, formateurs, étudiants en didactique du FLE ainsi qu’aux documentalistes-bibliothécaires des Instituts français, Alliances françaises, écoles de langues, de suivre l’actualité éditoriale des méthodes FLE.

Les éditeurs proposent le plus souvent sur leur site internet des extraits téléchargeables et des sites compagnons des méthodes ; ils sont indiqués dans le répertoire par le symbole (@) et sont accessibles d’un seul clic. Quand l’intégralité du document est disponible il est indiqué par (T).

Etant donné la multiplicité et les évolutions rapides des supports électroniques ainsi que l’émergence de l’apprentissage mobile il est difficile d’en dresser une liste parfaitement exhaustive. Ainsi, on ne trouvera pas dans ce répertoire les ressources dédiées au TBI, aux tablettes et smartphones.

Pin It on Pinterest

Share This