La méthode verbo-tonale passée aux cribles – vidéo

Les erreurs phonétiques des apprenants de fle -et plus largement de L2- s’expliquent par les effets indésirables produits par plusieurs « cribles » intercorrélés et solidaires. Ils constituent autant de sous-systèmes responsables des multiples interférences dans la réalisation des sonorités parolières en langue étrangère. Pietro Intravaia décrit l’action de ces différents cribles dans une série de vidéos.

Vue d’ensemble des différents cribles.

Leur fonction apparaît dans une infobulle quand vous passez le curseur sur le point rouge.

La surdité phonologique en langue étrangère.

C’est l’objet de la première vidéo. P. Intravaia démontre que les erreurs phonétiques ne sont pas dues à un problème d’articulation des sons de la langue cible mais bien à leur mauvaise perception. Il insiste d’autre part que les effets du crible phonologique ne peuvent véritablement être compris qu’à partir du moment où l’on établit le distinguo entre phonétique et phonologie.  Le tout expliqué avec verve et en prenant des exemples dans de nombreuses langues.

Du crible rythmico-mélodique aux cribles kinésique et proxémique. 

La poursuite de la démonstration de P. Intravaia est à visionner sur cette deuxième vidéo.

Et enfin, les cribles affectif et dialectique. 

Vous les retrouvez en vous rendant sur un autre billet du blog où se trouve la vidéo correspondante.

Cet enregistrement a été réalisé lors d’un séminaire plénier qui s’est tenu en juillet dernier à Toulouse
pendant un stage international de spécialisation en phonétique corrective du fle
par la méthode verbo-tonale. 

Un grand merci à Yvette T. pour les photos de Palerme 🙂 

Pin It on Pinterest

Share This