En automne à Montauban, au bord du Canal

Enseigner la prononciation d’une L2 avec l’approche articulatoire

Une carte heuristique présente l’approche articulatoire utilisée en phonétique corrective pour enseigner la prononciation en langue étrangère (L2).

L’approche articulatoire en carte heuristique.

L'approche articulatoire en L2

Ce document constitue une sorte de résumé synoptique de l’approche articulatoire appliquée à l’enseignement de la prononciation des L2. Il n’est pas question ici de « méthode »: la manière de procéder ne s’appuie sur aucune méthodologie argumentée mais relève exclusivement de consignes que l’enseignant et les apprenants doivent appliquer.

Les didacticiens verbotonalistes soulignent fréquemment les insuffisances de cette façon d’envisager la phonétique corrective en langue étrangère. Je m’en suis fait l’écho dans deux articles récents.

Un billet du Blog est consacré à ce thème.

Un article de la ressource numérique élaborée à l’Université de Toulouse II traite également de cette question.

L’apport de l’approche articulatoire.

Un enseignant soucieux d’agir favorablement sur les problèmes de prononciation rencontrés par ses élèves en L2 doit être au fait des insuffisances et carences de cette manière d’intervenir sur les sons de parole. Cependant, le recours à la démarche articulatoire est souvent utile dans le cas de la correction de certains sons pour lesquels les procédés basiques de la méthode verbo tonale sont souvent d’un piètre secours. Des procédures articulatoires sont alors à mettre en œuvre. L’enseignant doit savoir pourquoi il y a précisément recours.

Dans le Blog, j’ai traité des principes articulatoires à employer avec certains sons du français.

Dans une optique verbo tonale, la correction est fondée sur des éléments dynamiques en interrelation.  Les sons sont le résultat de gestes syllinguistiques, c’est-à-dire associés nécessairement à la parole. Cette activité fort complexe mobilise les déplacements des organes dits phonatoires auxquels il faut associer l’ensemble de la gestualité générant les mouvements rythmico-intonatifs supportant les consonnes et voyelles successives. Cette micro-motricité très spécialisée et pratiquement invisible est à mettre en relation avec la gestualité globale et visible du corps. Macro et micro motricité sont naturellement solidaires, entre autres en termes de tension et de relâchement dont on connaît l’importance dans les pratiques en MVT.

Ce schéma ne s’affiche pas avec Safari, le navigateur de la firme la plus cool, ouverte, généreuse et altruiste du monde. Utilisez un autre fureteur. Navré.