S’informer sur l’éducation numérique

Depuis l’annonce du Plan numérique pour l’école en mai 2015, le système éducatif connaît une mutation profonde. Elle s’applique aux acteurs devant (très) rapidement acquérir des compétences numériques -enseignants, apprenants, personnels d’encadrement et administratifs-. Elle implique également une transformation radicale des usages des infrastructures comme des équipements. La façon d’enseigner ainsi que la manière d’intégrer et d’utiliser des connaissances nouvelles font également l’objet de débats passionnés entre sceptiques, contempteurs, enthousiastes et nouveaux gourous. Face à cette déferlante continue, quelles sources consulter pour avoir la garantie d’une information fiable? Ce billet tente d’apporter des éléments de réponse.

Préambule.

L’idée de cet article m’a été inspirée par la lecture d’un entretien accordé par Madame Pène qui considère que la pensée informatique, concernant actuellement tous les pans de la société, doit devenir une discipline à part entière. Cette déclaration intervient dans un contexte particulier:

  • depuis la rentrée 2016, les élèves du primaire et du collège s’initient au codage informatique, partie intégrante des programmes;
  • La 4ème édition de la CodeWeek, semaine dédiée au code et à la programmation numérique pour célébrer l’apprentissage du code, se tient du 15 au 23 octobre 2016.

Pourquoi apprendre à coder? La réponse est donnée sur la page d’accueil de la Code Week:

« Nous vivons aujourd’hui dans un monde en constante évolution, impacté par les rapides avancées technologiques. Notre façon de travailler, de communiquer, de consommer et même de penser ont connu des changements sans précédent sous l’influence de ces technologies. Afin de savoir gérer ces changements rapides et de comprendre le monde qui nous entoure, il est essentiel non seulement de développer notre compréhension du fonctionnement des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication), mais aussi de développer des compétences qui nous aideront à nous adapter à cette nouvelle ère technologique.

Apprendre à coder nous permet de comprendre comment fonctionnent les choses, d’explorer nos idées et de mener à bien nos projets, aussi bien dans un cadre professionnel que ludique. Qui plus est, le code nous aide à développer notre créativité et à travailler de façon collaborative avec des profils talentueux, près de chez nous comme à l’autre bout du monde ».

Plateformes et portails gouvernementaux.

L’information sur le numérique doit être prise à la source. La France est censée combler son retard sur les autres pays européens dans ce domaine. L’effort du gouvernement pour diffuser une information aussi large et limpide  que possible passe par la mise en place de structures fournissant des renseignements à la fois sur

  • la politique mise en place pour le développement du numérique dans l’éducation;
  • les différentes pistes frayées, et elles sont nombreuses;
  • les modalités d’application, les avancées dans tel ou tel domaine, etc.

L’école change avec le numérique.

Ce portail officiel propose

  • une revue de presse digitale: pour informer de l’actualité de l’École numérique et du déploiement continu sur le terrain du Plan numérique pour l’Éducation, une sélection de billets (médias, blogs, vidéos, etc.) est désormais accessible en ligne. Elle illustre la variété et la richesse des actions à l’œuvre partout en France. Le partage se fait à travers la plate-forme Scoop.it.
  • une frise chronologique illustrant les grandes étapes du Plan numérique.

L’information est disponible en consultant les quatre menus déroulants

  • mieux apprendre/enseigner avec le numérique;
  • déployer le numérique à l’école;
  • accompagner mon enfant;
  • carte des collèges numériques.

Eduscol, le portail du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

La page enseigner avec le numérique donne les indications suivantes: « Elément clé de la refondation de l’École, la diffusion des usages du numérique dans l’enseignement constitue un puissant levier de modernisation, d’innovation pédagogique et de démocratisation du système scolaire. Elle est également un formidable outil d’inclusion des enfants en situation de handicap. La direction du numérique pour l’éducation assure la mise en place et le déploiement du service public du numérique éducatif. Elle dispose d’une compétence générale en matière de pilotage et de mise en oeuvre des systèmes d’information. Par son origine, son ambition, ses missions et son organisation, elle incarne la stratégie numérique du ministère, un enjeu majeur pour l’école et la réussite des élèves ».

Cette page redirige le lecteur vers plusieurs autres sources telles que

  • actualités du numérique
  • formation au et par le numérique
  • culture numérique
  • espace numérique de travail
  • développer le numérique pédagogique

Le réseau Canopé.

Placé sous tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le réseau Canopé édite des ressources pédagogiques transmédias (imprimées, numériques, mobiles, TV), répondant aux besoins de la communauté éducative. Acteur majeur de la refondation de l’école, il conjugue innovation et pédagogie pour faire entrer l’École dans l’ère du numérique.

Il s’agit d’un acteur incontournable connu de nombreux enseignants et formateurs.

Canopé intervient dans cinq domaines clés : pédagogie ; numérique éducatif ; éducation et citoyenneté ; arts, culture et patrimoine ; documentation.

Canopé est un réseau de proximité réparti sur l’ensemble du territoire. « Partout en France, les sites Canopé se transforment et accueillent les enseignants et les partenaires de l’éducation au sein des nouveaux espaces ouverts et conviviaux, les Ateliers Canopé. A la fois librairies, médiathèques, espaces de formation, d’expérimentations et d’animations, les Ateliers Canopé sont des lieux de proximité proposant de multiples fonctionnalités et offres de service. Dans chaque académie, dans chaque département, les sites Canopé sont les vitrines des ressources, des savoir-faire et des pratiques d’un réseau territorial et de proximité ».

Je vous redirige vers la page recensant l’ensemble des expertises, missions et ressources de Canopé.

L’Agence des usages des TICE.

Elle est une émanation du réseau Canopé et a pour slogan: « Intégrer les technologies de l’information et de la communication dans sa pratique pédagogique ». Les principales missions de l’Agence sont:

  • la veille, la prospective et l’innovation sur les usages du numérique éducatif ;
  • la valorisation et la diffusion de la recherche scientifique sur les usages du numérique éducatif à travers, entre autres, la publication d’articles de vulgarisation scientifique mais aussi la communication universitaire et institutionnelle;
  • la coordination ou la réalisation d’expérimentations qui favorisent l’observation de l’évolution des pratiques éducatives avec le numérique ;
  • le conseil, l’expertise et l’accompagnement des différents acteurs responsables des déploiements technologiques dans l’éducation (Canopé, MEN, collectivités, industriels…).

Le méta-portail IDNEUF.

IDNEUF est le sigle pour Initiative pour le Développement Numérique de l’Espace universitaire Francophone.

Il est placé sous l’égide de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et voit le jour en juin 2016.

IDNEUF est destiné à toutes les personnes, étudiants, enseignants-chercheurs, dirigeants, ingénieurs, techniciens, personnel administratif dans les universités et autres établissements d’enseignement et de recherche, intéressées et concernées par les usages du numérique pour l’éducation. Il référence de multiples ressources numériques en langue française, rendues publiques par leurs auteurs.

A ce jour, IDNEUF met à disposition 35 785 ressources pédagogiques dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.

Ces ressources, disponibles en libres accès, proviennent de bibliothèques individuelles ou de systèmes d’information des établissements supérieurs d’enseignement et de recherche, principalement membres et partenaires de l’AUF ; il peut notamment s’agir des systèmes d’édition de contenus (CMS), des bibliothèques numériques, des archives ouvertes, des dépôts de données, de divers référentiels. On trouve également d’autres objets pédagogiques, des ressources provenants de portails numériques pédagogiques, des réseaux sociaux, etc., dont des travaux de recherche, y compris ceux produits par les étudiants. Toutes les ressources numériques en français peuvent faire l’objet d’un référencement.

De nombreuses disciplines sont représentées dont:

  • les langues
  • la littérature
  • l’informatique, les sciences de l’information
  • la philosophie, la psychologie
  • les sciences sociales
  • la technologie
  • autres…

Net Public – accompagner l’accès de tous à internet.

Net public est une émanation de l’Agence du numérique chargée de l’impulsion, de l’animation et de l’accompagnement des projets et des initiatives numériques développés dans les territoires par les collectivités publiques, les réseaux d’entreprises, les associations et les particuliers. Les objectifs de l’Agence sont fixés chaque année par le ministre chargé du numérique. L’agence propose au ministre les mesures propres à atteindre ces objectifs. Elle prépare et réalise, à la demande du Premier ministre, tous travaux interministériels entrant dans son champ de compétences.

A travers le label national fédérateur NetPublic, la mission Société Numérique participe à la promotion et au bon fonctionnement des espaces publics numériques ou EPN.

Qu’est-ce qu’un EPN?

Ouvert à tous, un Espace Public Numérique (EPN) permet d’accéder, de découvrir, de s’informer, d’échanger, de créer et de s’initier aux outils, aux services et aux innovations liés au numérique dans le cadre d’actions diversifiées : rencontres, débats,  ateliers collectifs d’initiation ou de production, médiations individuelles,  libre consultation, etc.

Les EPN

  • proposent des accès à l’Internet, ainsi qu’un accompagnement qualifié pour favoriser l’appropriation des technologies et des usages de l’Internet fixe et mobile.
  • sont des centres de ressources pour le développement numérique des territoires. Ils mettent à disposition des équipements. Ils proposent des méthodes d’accompagnement de projets coopératifs. Ils organisent des ateliers et des parcours d’initiation accessibles à l’ensemble des citoyens.
  • sont des lieux d’expérimentation et de diffusion des nouveaux services et des nouveaux usages liés au numérique, ainsi que des lieux d’animation de projets collaboratifs de proximité (co-construction, participation, partenariats, etc.).

Net public est une agence de promotion du numérique mettant fréquemment à disposition des internautes de nouvelles ressources, des dossiers thématiques sur les divers domaines du numérique, etc. Une excellente source, très documentée, à consulter régulièrement.

Inria – établissement public de recherche dédié aux sciences du numérique.

Inria est un établissement public à caractère scientifique et technologique sous la tutelle des ministères de la recherche et de l’industrie. Il comprend 8 centres de recherche répartis dans toute la France (Paris, Rennes, Sophia Antipolis, Grenoble, Nancy, Bordeaux, Lille et Saclay) et un siège social à Rocquencourt près de Paris. Inria est organisé en « équipes-projets » qui rassemblent des chercheurs aux compétences complémentaires autour d’un projet scientifique focalisé. Ce modèle ouvert et agile lui permet d’explorer des voies originales avec ses partenaires industriels et académiques. Inria répond ainsi aux enjeux pluridisciplinaires et applicatifs de la transition numérique. A l’origine de nombreuses innovations créatrices de valeur et d’emploi, Inria transfère vers les entreprises (start-up, PME et grands groupes) ses résultats et ses compétences, dans des domaines tels que la santé, les transports, l’énergie, la communication, la sécurité et la protection de la vie privée, la ville intelligente, l’usine du futur…

Inria a mis en place plusieurs plateformes afin de répondre aux différents publics curieux des sciences du numérique et intéressés par les activités de l’Institut en matière de transfert et d’innovation. Suivre l’actualité de cette structure permet de mieux prendre conscience de l’omniprésence du numérique dans notre quotidien.

Les acteurs de la formation professionnelle.

Le monde de la formation professionnelle croise et rejoint souvent l’univers du fle. Quelques sites retiennent l’attention en raison de la qualité des articles et analyses qu’ils proposent. En voici quelques uns que je suis tout particulièrement -sélection subjective et incomplète, bien sûr-.

La Digital Learning Academy.

Ce site se présente comme l’espace pédagogique d’innovation des professionnels de la formation. Il s’adresse aux formateurs professionnels, aux consultants en ingénierie de formation, aux concepteurs pédagogiques Blended Learning, aux pilotes de plateformes pédagogiques… Il permet à chacun de

  • S’informer et se former au fil de l’eau, pour rester au top dans son métier;
  • Participer à une communauté d’échanges de pratiques entre professionnels de la formation;
  • Bénéficier de la veille de la veille sur les nouvelles pratiques et tendances en matière de pédagogie, technologie, méthodes de formation, cognition et communication;
  • Accéder à des dossiers de fond à valeur ajoutée (livres-blanc, études, …);
  • Echanger de façon synchrone ou asynchrone entre professionnels et experts (chats réguliers, webinars mensuels privés…).

Pour ce faire la Digital Learning Academy met 12 services à disposition parmi lesquels un blog (à suivre!), une infolettre, des forums, des webinars, etc.

Un site dynamique apportant un véritable plus aux profs de fle.

C-Campus, le blog sur la formation en entreprise.

Une référence.  Une vision précise de l’évolution rapide de la formation en entreprise concrétisée par des analyses claires, pertinentes. Un souci évident de la pédagogie et de la méthodologie.

Les auteurs du blog expliquent que « Le champ de la formation [en entreprise]est très vaste et tous ceux qui en parlent parlent de leur place. Le spécialiste de l’apprentissage, parle d’un dispositif bien particulier, celui de la formation des adultes, des formations longues, le plus souvent de personnes reprenant les études. Les experts de l’insertion ou de la réinsertion professionnelle, se concentrent sur les problèmes de retour à la formation. Etc. […]  Elle est profondément ancrée dans la formation professionnelle continue, et plus largement l’éducation permanente, redécouverte récemment au niveau européen sous le terme de Lifelong Learning. Mais elle ne se réduit pas à cette FPC qui tend à inclure de plus en plus la formation des demandeurs d’emplois ou des publics éloignés de l’emploi.

La formation en entreprise a ses spécificités propres. Sa question centrale est comment un salarié (le statut a son importance) peut-il acquérir au plus vite et à moindre coût les compétences nécessaires pour s’adapter à son poste de travail et, mieux, aux changements permanents auxquels il doit faire face ? ».

Beaucoup de réponses et propositions de solutions sont apportées par l’équipe éditoriale du blog. D’ailleurs, les consultants de C-Campus publient régulièrement articles et ouvrages sur la formation, la pédagogie, le management et le développement RH.

Le blog de la formation professionnelle.

C’est celui du groupe Cegos, un organisme international de la formation professionnelle et continue. Plusieurs auteurs oublient régulièrement des billets portant sur la formation, la transition numérique, abordent des questions relatives à la FOAD, aux TIC, à la pédagogie… .

Et pour finir…

je conclue en incluant une curation déjà publiée dans le blog. Les sources qui y sont mentionnées se rattachent directement au thème développé dans cet article.

Enseigner avec le numérique. MàJ du 19 nov.

Information du site ÉDUSCOL: La délégation académique au numérique éducatif de l’académie de Rouen propose un site créé pour accompagner le plan numérique. Cet espace référence des exemples d’usages, des ressources, des outils pour faciliter le développement du numérique en classe. Ces références sont issues, entre autres, des travaux menés par les pôles de compétences disciplinaires.
On accède à l’article par ici.

Source image: Pixabay.

Pin It on Pinterest

Share This