Les composantes formant la matière sonore d’une langue – vidéo

L’ensemble des sonorités parolières formant la substance sonore d’une langue à l’oral constitue parfois une source de confusion pour beaucoup de personnes s’initiant à la phonétique générale ou corrective. Cet article se veut une aide au moyen d’un tutoriel vidéo.

Plan de la présentation vidéo.

La vidéo se présente en trois parties.

  1. Les liens naturels et logiques unissant les diverses unités parolières: rythme, intonation, éléments segmentaux -voyelles et consonnes-
  2. Comment l’ensemble fonctionne-t-il?
  3. La solidarité des sonorités parolières, rappel pour la correction phonétique.

Le document a une durée d’un peu moins de 20 minutes.

Bon visionnement.

4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Merci pour ce tutoriel! C’est vraiment du super boulot! Ça m’a vraiment été utile de voir comment les composantes s’ articulent entre elles et de comprendre leur hiérarchie. Une petite question un peu en marge : est-ce que vraiment le nourrisson acquiert sans effort la matière sonore de sa langue maternelle? Mes filles ont grandi dans un environnement bilingue et j’ai l’impression qu’elles ont dû fournir des efforts pour acquérir les sons mais aussi les intonation et séparer les 2 langues.

    Publié le 27 janvier 2016 à 14:19
    • Michel Billières

      Merci beaucoup! Un enfant acquiert 1 ou 2 langues simultanément et sans effort aucun. Tout se met en place naturellement. Par contre, il peut y avoir des variantes. Une langue est davantage privilégiée par les parents et/ou l’entourage, affectivement préférée par l’enfant, lui procure un sentiment de sécurité ou d’insécurité linguistique, etc. Le bilinguisme, c’est d’abord l’histoire propre de chaque personne.

      Publié le 28 janvier 2016 à 17:12
      • Merci de ta réponse. Pour l’instant je reste quand même sceptique sur le « sans aucun effort » (il n’y a pas si longtemps, on pensait que les nourrissons ne ressentaient pas la douleur). Je te rejoins totalement sur la variantes personnelles qui peuvent intervenir mais j’ai en plus l’impression qu’il y interconnexion entre les deux langues, qu’elles s’influencent l’une l’autre sans forcément de conflit. Merci encore pour ta réponse et un grand merci pour ton travail!

        Publié le 28 janvier 2016 à 17:21
        • Michel Billières

          Merci pour tes encouragements, ceci encourage le blogueur solitaire!

          Publié le 28 janvier 2016 à 18:05