• Communication, information, éducation aux médias

    Communication, information, message. Trois termes ayant fait l’objet d’innombrables exégèses en linguistique ainsi qu’en didactique des langues. Et qui sont aujourd’hui encore sous le feu des projecteurs. Mais avec un changement complet de paradigme dû à l’avènement de ce qu’il est convenu d’appeler la révolution numérique. Premier article d’une série consacré à l’éducation numérique dans le monde du fle.

  • La Place Rouaix au centre de Toulouse

    Structuralisme et fle

    La linguistique structurale a largement inspiré le fle à ses débuts, à l’époque où l’enseignement de la langue constituait la priorité de tout enseignant. Que reste-t-il de son influence aujourd’hui alors que le culturel est mis à toutes les sauces et la linguistique reléguée aux oubliettes?

  • Au coeur de Toulouse

    Communiquer en fle avec des Actes de langage

    Communiquer en fle avec des Actes de langage constitue une quasi-obligation pédagogique durant la période des Approches communicatives, dans les années 80 et au delà. Je concluais un précédent article en posant la question de la pertinence de leur choix comme unité centrale d’enseignement. J’apporte des éléments de réponse. D’abord en revenant sur le contexte général de la compétence de communication. Ensuite en me faisant l’écho de certaine réserves relatives aux Actes de langage.

  • En plein centre ville de Toulouse, le Musée des Augustins

    Actes de langage et enseignement du fle

    Les Actes de langage constituent une réalité incontournable dans le monde de l’enseignement du fle. Ils ont été promus comme unité minimale d’enseignement par certains didacticiens durant la période des Approches communicatives. Et ont détrôné de ce fait les structures qui constituaient la référence de la période précédente pour les professeurs. Cet article évoque le changement radical de perspective qui s’est opéré dans la didactique du fle dès le début des années 80. L’installation des Actes de langage s’inscrit dans une dynamique logique. Une prochaine publication abordera la question de leur rentabilité pédagogique dans les pratiques de classe
    Les images de l’article ne s’affichent pas sous Safari. Veuillez utiliser un autre navigateur.

  • Cours de sociolinguistique en ligne

    Un cours d’introduction à la sociolinguistique, intitulé Dynamiques de la langue française au 21ème siècle, rédigé par T. Bulot et P. Blanchet, est disponible en ligne. L’ensemble est structuré en cinq modules tout à la fois distincts et progressifs: autour de la langue française (en fait, les langues françaises) les deux premiers présentent la sociolinguistique, le troisième rend compte des problématisations centrales et fondatrices de la discipline (il constitue en quelque sorte une transition) et les deux derniers renvoient à des quasi-études de cas autour de deux champs de réflexion majeure : la politique linguistique et l’urbanité langagière. Ce travail d’une grande qualité, propose une vision très stimulante de la sociolinguistique. Toute personne s’intéressant au français, à son évolution, à sa vie dans les diverses couches sociales et générationnelles, tirera grand profit de sa lecture.

  • De la phrase à l’énoncé

    Tout le monde sait ce qu’est une phrase. Cela fait partie des savoirs que l’école a implantés en chacun de nous. Et qu’est-ce qu’un énoncé? Un synonyme du terme précédant entend-on souvent dire. Pas exactement. Ces deux vocables renvoient à des réalités très différentes en linguistique du discours. Et aussi dans le monde du fle, ce que cet article s’attache à rappeler. Et à lever la confusion dans l’emploi de ces deux mots.